Comprendre la dyslexie

Un fonctionnement atypique

Apprendre à lire est une tâche complexe, qui mobilise différentes ressources cognitives et est fortement influencée par l'environnement éducatif, culturel et social. Lorsqu’un élève éprouve des difficultés dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de l’orthographe, il peut y avoir différentes raisons : enseignement lacunaire, retard intellectuel, situation psychologique ou sociale défavorisée...

En particulier, lorsque des difficultés dans l'apprentissage de la lecture sont présentes alors qu’aucun autre problème physique ou mental ne soit mis en évidence, on évoque une dyslexie.

La dyslexie résulte d’une différence de traitement de l’information au niveau neurologique et cognitif. Elle se présente comme une difficulté d’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de l’orthographe, résistant aux méthodes d'enseignement traditionnelles.

La dyslexie s’accompagne de différences dans les processus cognitifs comme la mémoire, la vitesse de traitement de l’information, la gestion du temps, la coordination et l’automatisation des apprentissages. Des difficultés phonologiques et/ou visuo-spatiales peuvent également se manifester.

Contrairement à une opinion diffuse...

  • la dyslexie n’est pas une pathologie du langage

  • la dyslexie n’est pas un diagnostic.

 

Dire "diagnostiquer une dyslexie" est un peu comme dire "diagnostiquer un mal de tête" ! Il s’agit plutôt d’un symptôme ou, mieux, un "effet collatéral" d’un fonctionnement neurologique un peu spécial.

La dyslexie est une des manifestations possibles d’une organisation cérébrale atypique.

Elle peut accompagner des troubles de la parole (dysphasies), du geste (dyspraxies) ou de la pensée logico-mathématique (dyscalculie).

Il existe autant de profils dyslexiques que d'individus dyslexiques : l'organisation cérébrale sous-jacente exprime l'éventail de la variabilité cognitive humaine. Après tout, nous sommes tous plus ou moins aptes à apprendre et pratiquer des activités variées : tout le monde n'est pas un as du tennis ou un violoniste expérimenté, on n'est pas pour autant envoyé consulter ! Comme le tennis ou la musique, la lecture et l'écriture sont des brilllantes inventions, des activités "artificielles" que nous pouvons maîtriser seulement après un apprentissage long, difficile et adapté au talent individuel. Bien sûr, la difference est que les enjeux sociaux et culturels ne sont pas les mêmes pour le tennis et la lecture. De plus, la lecture et l'écriture sont perçues comme intimement liées au langage humain qui est, lui, une compétence innée : nous avons tendance à leur attribuer les mêmes qualités, en oubliant que la lecture et l'écriture n'ont rien de naturel.

Par définition, la dyslexie se manifeste chez les personnes d'intelligence normale. L'expérience enseigne que les élèves dyslexiques sont souvent brillants et bien éveillés !

En savoir plus...

Téléchargez la Fiche Express N.2 "Comprendre la dyslexie" (fichier .pdf ci-dessous)

© 2016-2021 Omnilexie

  • w-facebook
  • LinkedIn Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now